Les corinthiens - Shora Kuetu








1 Corinthiens chapitre 6.
Qui étaient les Corinthiens ? Les Corinthiens étaient des Grecs et ils aimaient beaucoup les discussions, les débats, la sagesse… (…)
Paul va écrire cette lettre aux Corinthiens parce qu’il va apprendre qu’il y avait beaucoup de désordre dans ces églises. Et il va recevoir beaucoup de lettres.
Et il dira même dans 1 Corinthiens chapitre 1er au verset 11 Car, mes frères, j'ai appris à votre sujet par les gens de Chloé, qu'il y a des rivalités au milieu de vous.

Il y avait beaucoup de rivalité chez les Corinthiens. Pourquoi il y avait autant de rivalités ? Parce qu’ils n’étaient pas d’accord ? Mais pourquoi n’étaient-ils pas d’accord ? La chair. Oui mais pourquoi la chair ? La jalousie, la convoitise… Pourquoi la convoitise ? Pourquoi la jalousie ? Manque de maturité. Mais pourquoi le manque de maturité ? On arrive quelque part. Je veux vous faire aimer la parole et l’histoire biblique. À cause des dons de l’Esprit. À cause de la grâce. Bah oui !
Paul dit dans 1 Corinthiens 1 : 5  Car en lui vous avez été comblés de toutes les richesses qui concernent la parole et la connaissance…
Les Corinthiens avaient une grande connaissance de la Parole de Dieu. Une très grande connaissance de la Parole. Paul dit qu’ils étaient comblés de toutes les richesses concernant la Parole.
Verset 6 le témoignage de Christ ayant été solidement établi parmi vous, 7 de sorte qu’il ne vous manque aucun don.
Ils avaient tous les dons. Donc bien sûr quand on a tous les dons, la connaissance, si la chair n’est pas brisée qu’est-ce qu’il se passe ? On gonfle. Paul dit : « la connaissance enfle mais l’amour édifie. » Donc ça veut dire que vous voyez la chair que nous avons si Dieu l’a remplit de sa gloire qu’est-ce qui se passe en général ? Elle gonfle la chair. Et Dieu vient et il fait quoi ? Il la brise. Donc plus Dieu te remplit de sa grâce, plus il doit te briser. Plus vous demandez au Seigneur les dons plus votre chair va se manifester. Toute semence doit produire, toute semence fait gonfler le corps qui l’a reçue. Quand une femme conçoit qu’est-ce qu’il se passe au niveau de son ventre ? Ça gonfle. Dans l’esprit c’est la même chose. Quand quelqu’un est rempli de l’Esprit qu’est ce qui se passe ? Ça gonfle dans un premier temps. C’est terrible ce que Dieu veut nous partager aujourd’hui frères.
C’est pour cela Paul dit : « Pour ne pas enfler d’orgueil à cause de ces révélations que j’ai reçues un ange de Satan m’a été envoyé, une écharde dans ma chair ».
Qui veut avoir la connaissance ? Qui veut une écharde dans sa chair ? On n’en veut pas ! Nous demandons une chose au Seigneur et son contraire. Nous sommes graves !
Avant ta conversion tu n’avais pas de problèmes  avec la convoitise. Pour toi la convoitise n’était pas un problème, tu convoitais naturellement et tu n’étais pas embêté. Personne ne t’embêtait. Mais le jour, depuis ta conversion tu sens une lutte dans ta chair. Chaque jour c’est un combat. Et quand tu sors le matin tu es en prière, et quand tu rentres le soir chez toi c’est un « ouf ».
Qui vit cela ? Dis à ton voisin : « La chair est gonflée ».
Et tu te dis : « mais avant ma conversion je n’avais pas autant de pression ».
Et nous allons nous rendre compte que nous sommes comme les Corinthiens. Oh ! Dieu sauve nous !
Regardez, il y a des jeunes qui ont la grâce mais en même temps ils pleurent et ne ils ne comprennent pas pourquoi.
« Je n’arrive pas à trouver du boulot, je me bats, je vais à gauche et à droite. »
Dieu te brise parce qu’il sait, il sait… Comment ta chair peut faire des dégâts à cause de la connaissance, à cause de l’onction. Tu as l’impression que ta tête est dans un étau, que là-haut, tu vas devenir fou. Parfois tu as l’impression de tourner en rond chez toi. Tu es en langue : « je combats, je combats, je combats… » Pourtant tu es jeune marié mais tu ne comprends pas… « Qu’est ce qui m’arrive ? » La sirène dit : « je ne te lâche pas ». Tu sais pourquoi ? Parce qu’elle te dit : « C’est ta chair qui m’invite ». La chair gonfle, gonfle jusqu’à aller rencontrer la sirène. Toi tu ne vois pas ça mais tu es tellement… dans l’esprit.
Quand vous dites : « Seigneur, donne-moi une vision, donne-moi ta parole »… Mais la Parole est une semence. Toute semence doit germer. Tu reçois la parole, la semence, le jour de ta conversion, automatiquement ta chair gonfle, tu es enceinte spirituellement. Et les choses cachées dans ton cœur commencent à se manifester. Des choses dont tu ignorais l’existence, des comportements des caractères que tu ne connaissais pas commencent à remonter. Et tu te dis : «C’est moi qui ai fait ça ? C’est moi qui suis comme ça ? Mais qu’est-ce qui m’arrive là ? »
Tu adoptes une attitude… Quand une sœur t’approche, tu es comme ça là (tête baissée, en prière) tu n’oses même pas la regarder. La sœur dit : « Mais il est bizarre ce frère ». Si tu le vois comme ça, il est dans une guerre, il faut le comprendre.
C’est terrible mes frères et sœurs ce qu’il se passe. Ils ont reçu toute la connaissance, ils ont reçu l’Évangile. Paul dans 1 Corinthiens 15 leur dit qu’ils avaient reçu l’évangile de la mort et de la résurrection de Jésus mais pourtant c’était des grands charnels. Et les gens de Chloé vont aller voir Paul en lui disant :
« - tes enfants dans la foi, les corinthiens, mais c’est grave ce qui se passe chez eux. Ils sont devenus charnels. Ils ont des sectes. Il y a une secte pour toi, il y a une secte qui se réclame de toi, ta dénomination ».
- Ah bon ? 
-  Oui Paul. Il y a une autre secte qui se réclame de Pierre, Cephas. Il y a une autre secte qui se réclame d’Apollos et une autre secte de Christ ».
Quatre dénominations !
Le kimbanguisme, ça n’a pas commencé aujourd’hui, ça a commencé dans 1 Corinthiens là-bas, depuis que l’homme est sur la terre. Kimbanguisme, Pentecôtisme… tout ça. Là-dedans. La chair.
Alors Paul dit dans 2 Corinthiens chapitre 12 : 7 Mais de peur que je ne m'élève à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter, afin que je ne m'élève pas.
Pour ne pas enfler d’orgueil ! Une sœur qui commence à avoir des révélations, si elle n’est pas brisée, si Dieu ne met pas à ses côtés des problèmes, elle va gonfler. Elle va tellement gonfler qu’elle risque même à cause des dons d’aller en enfer. Et comme Dieu est Amour, alors Dieu va permettre des combats, Dieu va la mettre dans un désert. Dieu va se servir de quelqu’un de proche de toi pour te briser. Quelqu’un à qui tu as rendu des services, quelqu’un que tu as aimé, que tu aimes. Dieu va se servir de la personne pour commence à te parler mal, à t’insulter,  à te critiquer, à murmurer sur toi, à te casser partout et parce que tu vas souffrir, tu vas commencer à gémir, à pleurer et tu resteras dans l’humilité.
Dieu dit à un démon :
«- Démon ? 
-  Oui Maître.
- Va voir Paul donne lui des soufflets tous les jours ».
Tous les jours. Le démon il venait. Et ces soufflets, ils se transformaient en quoi ? Lapidation, prison, coup de fouets : 40 coups moins 1. Cinq fois ! C’était le démon qui allait voir les juifs, il les possédait pour taper Paul. Paul gémissait : « Ah ! Seigneur ». Trois fois il a demandé au Seigneur d’éloigner le démon. Le Seigneur lui dit : « Ma grâce te suffit ». Donc les démons qui t’attaquent là, les épreuves que tu as, c’est une grâce ! Toi qui crains Dieu. Tu vas réaliser que tes combats, tes pleurs c’est la grâce, toi qui crains Dieu, c’est parce que la gloire de Dieu doit se manifester. C’est parce que l’onction doit couler dans ta vie. Voilà pourquoi tu pleures. Dieu va se servir de tes enfants, de ton mari, de ta femme, de ton père, de ta mère, de ton employeur… il va se servir de ce monde, d’un pasteur, d’un prédicateur… il va se servir des gens les plus proches de toi.
Et tu ne comprends pas pourquoi tu souffres comme ça. Et pourtant tu es converti, tu crains Dieu, tu marches selon sa parole… Parce que c’est un père qui nous aime. Quel est donc cet enfant qui n’est pas châtié par son père ? Le châtiment est la preuve de l’amour du Père pour nous. Parce qu’il ne veut pas nous perdre, il veut que nous soyons sauvés nous dit Hébreux 12. Dieu est notre père.
Paul avait de grandes révélations. Dieu l’amène au ciel. Paul a vu des choses qu’on ne peut même pas expliquer. Il n’y a pas de vocabulaire humain pour pouvoir expliquer ce qu’il a vu au ciel. Quand Dieu l’a ramené, Dieu s’est dit : « si je le laisse comme ça Satan va le récupérer à cause de l’orgueil et il va mourir. Et comme je suis son Père je l’aime alors je vais utiliser un démon. »
Dieu notre père qui est souverain, les démons sont à son service sans qu’ils ne se rendent compte. Dieu contrôle les démons de l’enfer, Dieu contrôle Satan, Dieu contrôle les sorciers. Donc les sorciers peuvent t’attaquer toi qui crains Dieu, tu ne comprends pas pourquoi. Ce n’est pas que tu es possédé, non ! si tu crains Dieu, Dieu permet cela pour que sa gloire éclate. Sa gloire doit se révéler. Le feu de la gloire.
Les grandes responsabilités dans le Royaume de Dieu impliquent les grandes souffrances. Un grand appel implique de grandes souffrances. Les grandes illuminations impliquent de grands rejets, de grandes blessures.
Paul était appelé à libérer les nations, il fallait que ce démon soit tout le temps à ses côtés pour le maintenir dans l’humilité. Et notre Papa était au contrôle.
Et il lui dira : « ma grâce te suffit ». Donc la grâce de Dieu c’est Yehoshua qui marche à nos côtés, et tant qu’il marchera à nos côtés aucun démon ne peut nous tuer. Ils vont nous faire la guerre, c’est écrit, c’est normal parce que, avec la guerre on apprend à combattre. Dieu a laissé certaines nations cananéennes pour que les juifs apprennent la guerre. Donc Dieu laisse tes ennemis à tes côtés. Il permet à ton père de s’élever encore contre toi avec sa sorcellerie parce qu’il veut que tu apprennes le combat spirituel. Il permet cela afin que tu sois exercé à la guerre et que tu sois exercé à l’attaque spirituelle, que tu sois exercé à la prière prophétique, que tu sois guerrier et guerrière.
Il dresse une table devant toi… c’est écrit… en face de tes adversaires et il oint d’huile ta tête et ta coupe déborde. Tant qu’il n’y a pas l’adversité, il n’y a pas le débordement de la gloire. S’il n’y a pas l’adversité, il n’y a pas l’onction qui va couler sur toi. Il faut que Dieu permette l’adversité afin que son nom soit glorifié au travers de ta vie, de ton foyer, de ta vie.
C’est pour cela à cause des problèmes arrête d’aller consulter tout le temps les pasteurs. Il faut que tu comprennes que c’est Dieu qui permet… Si tu le crains. Je parle aux enfants de Dieu qui sont dans la sanctification. Si tu as un problème arrête d’être idolâtre, va devant Dieu et dit : « Seigneur, que ta volonté soit faite ».
Paul dit : « quand je suis faible c’est alors que je suis fort car la grâce de Dieu coule dans ma vie dans ma faiblesse. »
Il m’a dit « Ma grâce te suffit car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse ».
Tu ne peux pas expérimenter la puissance de la résurrection, si tu ne réalises pas que tu es faible. Donc il faut que ta chair réalise qu’elle est faible. C’est alors que la puissance de Dieu, celle de l’Évangile véritable va commencer à couler dans ta vie, à couler dans tes veines, a couler dans ton cœur.
Et c’est ainsi que tu verras ta famille libérée, tu verras ton père libéré, tu verras ta mère sorcière complètement confondue. Tu verras ton père religieux complètement délivré. Tu verras tes enfants délivrés. Tu verras ton église délivrée. Tu verras ta nation délivrée.
La gloire arrive.
Le vieil homme doit être crucifié à la croix. La croix est l’instrument que le Père a choisi pour briser ta chair afin que sa gloire se manifeste. Voilà pourquoi tu dois persévérer toi qui crains Dieu. La croix est l’instrument par excellence que le Père a choisi pour réduire à néant la chair afin que l’esprit s’élève, que l’esprit soit libéré. Que l’esprit soit libéré.
Dieu est là ! Accueillons-le. Portes élevez vos linteaux. Que le Roi de gloire fasse son entrée. Nous t’accueillons Jésus. Nous t’accueillons Seigneur.
La parole est donnée aux corinthiens, la chair est venue. En fait nous devenons conscients de la faiblesse de la chair une fois que Dieu nous a touchés. Pas avant ! Une fois que Dieu nous a réellement touchés, c’est là que cette parole qui nous remplit nous montre à quel point notre chair est faible. Qu’elle peut facilement nous éloigner de Dieu. Qu’elle peut tomber dans l’orgueil. Qu’elle peut être très méchante. Et le Père, parce qu’il est amour qu’est-ce qu’il fait ? Et bien regarde bien depuis ta conversion c’est comme si il y a une guerre entre toi et ta famille qui n’est pas encore convertie. Il y a le rejet. Et tu ne comprends pas. « Pourquoi tout ça ? » Et Dieu te donne des songes, des visions sur l’état des gens qui sont autour de toi. Les attaques les plus violentes, ne viennent pas des gens très loin. Elles viennent des gens les plus proches. Et c’est là que ça fait plus mal, c’est ça la que ça blesse le plus. Et ton cœur va saigner. Dieu permet cela pour que tu sois totalement dépendant de lui. Il va te montrer à quel point l’homme est méchant, à quel point les gens sont méchants. « Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme. » Ce verset va devenir une réalité pour toi.
Ce message prophétique, c’est pour parler aux cœurs, pour parler aux cœurs des enfants de Dieu qui ne comprennent pas pourquoi ils souffrent comme ça. La gloire de la seconde maison sera plus grande que celle de la première. Mais ce qu’on oublie c’est que la souffrance de la dernière maison que nous sommes sera plus grande que celle de la première. Voilà pourquoi il y a de plus en plus la souffrance, les pleurs, les larmes, les cris. Dieu va t’imposer la solitude parce qu’il te veut seul dans sa présence, dans le lieu secret.
Ce n’est pas qu’il ne voit pas que les gens te combattent. Ce n’est pas qu’il ne voit pas que tu es attaqué tout le temps. Il permet cela… si tu le crains bien sûr. Si tu tombes, tu ouvres des portes, ça c’est autre chose… mais si tu crains Dieu ; je veux d’abord insister sur les enfants de Dieu ; si tu crains Dieu et en même temps il y a toutes ces attaques… tu as l’impression que les païens sont mieux que toi. Ce n’est qu’une impression. Ça veut dire que Dieu travaille. Le potier est à l’œuvre. Il est en train de te modeler. Il est en train de te façonner, il est en train de te donner l’image qu’il veut, la forme qu’il veut. Il est en train de finir son œuvre en toi.
Femme, Dieu va t’isoler. Il va te conduire loin, il va t’éloigner des gens qui sont proches. Il va te mettre à part. Et c’est là dans le désert qu’il va travailler en profondeur, qu’il va façonner ton âme, qu’il va enlever toutes les saletés, qu’il va enlever toutes sortes de scories. Il va te débarrasser de toutes les choses qui peuvent alourdir. Il va t’alléger, il va te séparer, te séparer des amis, te séparer de ta famille. Parfois te séparer de tes copains. Te séparer. Car c’est l’épée ! Il est venu mettre la division. Le Seigneur disait : « dans une maison cinq seront divisés : deux contre trois, trois contre deux. » Les amis d’hier seront tes ennemis d’aujourd’hui. Les amis d’aujourd’hui, demain ils seront tes ennemis. Dieu permet cela, il t’expose aux critiques, il t’expose au rejet à l’outrage.
Tu vas découvrir ce que c’est la vie chrétienne, tu vas découvrir qui est l’homme. Tu peux même maudire le jour de ta naissance.
« Pourquoi moi ? Pourquoi suis-je né ? J’ai l’impression que le ciel me tombe sur la tête alors que je ne fais que du bien aux gens. Pourquoi ils me rendent toujours le mal ? Je ne comprends pas pourquoi. Pourquoi ma famille souffre comme ça ? Pourquoi ma mère pleure comme ça ? Pourquoi moi ? Pourquoi nous ? Qu’avons-nous fait pour mériter cela ? »
On va vouloir attaquer tes enfants. On va leur chercher des problèmes. Alors que tu crains Dieu. Tu ne comprends pas depuis le jour où tu as reçu cette prophétie, tes problèmes ont commencé. Et tu as l’impression que les visions que Dieu t’a données ne vont pas s’accomplir, se réaliser pourtant tu as reçu des prophéties, des visions, des paroles de la part du Seigneur, des promesses.
Dieu dit : « Entre le moment où tu as reçu ma parole, la promesse et le moment où elle doit s’accomplir, je dois te tailler, je dois te travailler, je dois te briser, je dois te façonner, je dois te purifier, je dois te nettoyer, je dois te laver ».
Car l’or brut a besoin d’être nettoyé, on doit le faire passer par le feu à plus de 1000 degrés pour être purifié, libéré des impuretés. Voilà pourquoi Dieu, par les pleurs, par tes attaques, par tes problèmes, te purifie.
Les gens vont t’accuser faussement. Ils vont te prêter des intentions, ils vont t’accuser alors que tu n’as pas fait les choses. Mais Dieu justifie toujours ses enfants car ceux qu’il a connus d’avance il les a aussi prédestinés, ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés, ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés, et ceux qu’il a justifiés il les a aussi glorifiés. Mais entre le moment où Dieu t’a prédestiné et le moment où il doit t’imposer parmi tes ennemis, tu dois connaître le rejet, tu dois connaître les souffrances, tu dois pleurer, gémir.
« Pourquoi toujours ma chair est malade ? Pourquoi je dois toujours voir les médecins ? Pourquoi moi ? Pourquoi nous ? ».
Tu vas entendre des paroles qui peuvent te faire trembler, te faire peur, des menaces, des intimidations : « Tu vas mourir, tu auras telle maladie, tu auras tel problème ». La condamnation. Mais Dieu dit, si tu le crains bien sûr j’insiste : « Il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ de Nazareth et qui marchent non selon la chair mais selon l’Esprit de Dieu. »
Une écharde dans la chair. La croix tous les jours. Mais regardez comment Dieu s’est servi de Paul. Regardez comment Dieu l’a utilisé dans la délivrance. Il est dit que Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul au point où on appliquait les mouchoirs qui avaient touché son corps sur les malades et les malades étaient guéris. Il y avait une telle gloire de Dieu.
Bien qu’il soit fils, hébreu nous dit, il a appris l’obéissance par les choses qu’il a souffertes. Tu dois souffrir avant d’arriver à la gloire, tu dois souffrir avant d’arriver à l’excellence, tu dois souffrir avant de voir les âmes des libérées. Tu dois pleurer, tu dois gémir dans sa présence.
Plus il va te remplir, plus ta chair va se manifester, plus il va tuer ta chair. Il y a des degrés, des niveaux de gloire en gloire, il y a des saisons.
Maintien toi dans la sanctification, ne cèdes pas à la tentation de l’ennemi, à l’abandon. N’abandonne pas, ne fait pas marche arrière car nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme. Car au bout il y a la victoire. Au bout il y a la couronne, au bout il y a la récompense. Et à chaque victoire que tu remportes le Père est glorifié, le Père se réjouit, le ciel est dans la joie. à chaque fois qu’il y a une victoire que tu remportes à cause de Jésus, à cause de ton obéissance les anges acclament Dieu au ciel.
Car tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde et la victoire qui triomphe du monde c’est notre foi.
L’œuvre que Dieu veut faire en toi, elle va triompher. Dans ta famille, il y aura des triomphes. Parmi tes enfants il y aura des triomphes, il y aura la victoire. Tu ne vas pas céder à cause de la tentation, tu ne vas pas tomber avec une autre femme, tu ne vas pas tomber dans la désobéissance, tu vas aller jusqu’au bout et tu diras à la fin de ta vie : « j’ai combattu le bon combat j’ai achevé la course j’ai gardé la foi désormais la couronne… »
Nous sommes des victorieux, nous sommes des vainqueurs. A celui qui vaincra ! à celui qui vaincra dira le Seigneur à sept reprises. Nous avons été créés pour vaincre frères et sœurs. La chair sera crucifiée. Ta chair sera brisée afin que l’esprit en toi excelle, afin que les dons de Dieu en toi excellent, afin que les fruits de l’Esprit soient consommés.
Oui jeune fille. Ce corps ne sera plus une habitation de démons, une habitation de démons de sexe, c’est fini. Ce corps désormais est le temple du Saint Esprit car maintenant tu vas respirer la sainteté, tu vas expérimenter la gloire de la sainteté de Dieu parce que tu as compris l’enseignement. Je parle aux enfants de Dieu.
Pas de compromission !
À chaque victoire que tu remportes, Dieu te donne une nouvelle autorité sur les maladies, sur Satan, sur les démons, sur les âmes qui doivent être libérées de l’enfer, des liens de la mort… à chaque victoire Dieu enlève ton ancien vêtement. Il te donne un manteau nouveau, une nouvelle ceinture, une nouvelle grâce. C’est pour cela l’autorité que tu avais hier et celle que tu as aujourd’hui n’est pas la même. Un nouveau bâton de commandement. Voilà pourquoi quand tu ouvres la bouche beaucoup sont touchés. Voilà pourquoi quand tu pries le ciel accomplit ta promesse.
Plus Dieu te brise, plus tes prières seront exaucées. Plus Dieu te brise, plus l’enfer va trembler devant toi. Car Satan n’a peur que d’une seule chose le nom de Yehoshua et la croix. La Croix fait trembler l’enfer parce qu’à la Croix l’enfer a été exposé. Voilà pourquoi c’est sur la Croix que Yehoshua a dit : « tout est accompli ». Ton accomplissement tu vas le vivre sur la Croix. Tu vas le vivre chaque jour. À chaque jour suffit sa peine.
Tu vas comprendre la vie chrétienne autrement. C’est une vie de pleurs, une vie de souffrances, une vie de victoire en même temps dans la souffrance.
Ils vont se moquer de toi mais le Père te donnera des victoires. Ils vont te critiquer mais ils ne pourront pas se passer de toi parce que Dieu fera de toi un homme, une femme incontournable dans cette génération perverse et corrompue. Un temps viendra, comme avec Joseph, où tes frères viendront te consulter pour des conseils parce qu’ils n’ont pas le choix, parce que tu es le choix de Dieu parce que tu es le choix de Dieu.
Quand l’Eternel approuve les voies d’un homme, il dispose à son égard favorablement même ses ennemis. Même tes ennemis vont reconnaître que Dieu marche avec toi parce que tu as persévéré. Dieu prend plaisir à la persévérance dans les épreuves la persévérance frères dans ces temps de la fin Dieu veut des hommes et des femmes persévérants. Nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre mais de ceux qui ont la foi pour sauver leurs âmes. Quoiqu’il se passe, qu’il neige qu’il pleuve, nous tiendrons ferme parce que Jésus a tout accompli, Jésus a vaincu le diable. Nous somme des vainqueurs.
C’est pour cela les gens ne te comprennent pas parce qu’ils pensent que tu allais abandonner la foi mais ils se rendent compte que des années après tu es toujours debout. Non tu ne vas pas fléchir parce que Christ n’a pas fléchi.
« Vous petits-enfants vous êtes de Dieu et vous les avez vaincus parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. »
Tu es jeune c’est vrai, tu es femme c’est vrai, tu es africain c’est vrai, tu es français c’est vrai, tu es arabe c’est vrai, métisse, asiatique mais il y a une chose : celui qui est en toi. Si tu es autant combattu c’est à cause de ce que Dieu a mis en toi. C’est ça qui amène des combats, ce n’est pas autre chose. Toi qui crains Dieu.
Maintenant toi qui as des combats à cause de ton péché, il est temps que tu te repentes. Que tu quittes le mensonge, l’impudicité, la convoitise, que tu abandonnes l’orgueil, que tu abandonnes les films pornos que tu regardes… alors reviens au Tout-Puissant et si cela est encore possible il va te restaurer. Oui c’est l’heure. C’est l’heure !
On dira de Paul : « ces hommes qui ont bouleversé le monde sont arrivés jusqu’ici ». Et quand on disait à Paul : « Quelle onction ! » Paul pouvait dire : « si vous saviez les combats, les épreuves que je mène. Si vous saviez. »
Et quand le Père regardait Paul il disait aux anges : « ça c’est mon fils ». Comme il pouvait dire à Satan par rapport à Job : « As-tu remarqué Job mon serviteur ? Sur terre il n’y a personne comme lui. »
Faites tout pour que Dieu dise aussi, à cause de la grâce qu’il t’a accordée : « sur la terre en France il n’y a pas une femme comme ma fille. Il n’y a pas une princesse comme celle-là. Elle me craint. Elle est consacrée à mon royaume. Elle fait mon œuvre. Elle intercède pour mon peuple »
Quand le diable les démons viennent dans ta cité avec les démons ils se disent : « cet appartement on ne peut pas l’approcher. » Quand ils viennent dans ton quartier ils se disent : « ce pavillon on ne peut pas l’approcher. Parce que c’est le pavillon de quelqu’un qui appartient au Maître des maîtres. »
Voilà pourquoi toi qui as reçu le message du temps, on va te lapider à cause de la vérité que tu as reçue. Ne lâche pas fille d’Abraham. Ne lâche pas !
Quand tu étais religieux, religieuse tout le monde t’acclamait. Maintenant que tu te sanctifies tout le monde commence à te combattre. Même les chrétiens qui étaient censés t’encourager commencent à te critiquer. C’est normal si tu vois ça réjouis-toi toi qui souffres réjouis toi.
« Réjouissez-vous lorsque les hommes parleront mal de vous. Car votre récompense sera grande dans les cieux. »
« Malheur à vous si tout le monde dit du bien de vous car c’est ainsi qu’ils ont parlé des faux prophètes. »
« Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie. »
« S’ils m’ont traité de Belzébul ils vous traiteront de Belzébul. S’ils m’ont persécuté ils vous persécuteront » dira le Maître.
Mais si nous marchons sur les pas de Jésus, nous devons subir les mêmes choses, les mêmes critiques, le même rejet. Mais devant nous il y a la victoire. Derrière il y a l’échec devant il y a la victoire. Et nous allons vers la victoire.
On ne va pas fléchir les genoux devant le péché.
Qu’aucun homme ne touche ton corps jeune fille alors que tu n’es pas encore mariée car ton corps est consacré à Dieu. Si hier tu étais un dépotoir aujourd’hui tu es le temple du Saint Esprit.
Je sais une chose : à cause du nom de Yehoshua, à cause de la persévérance que tu as, ils changeront de langage. Quand Paul a été mordu les barbares l’on traité de meurtrier Paul ne s’est pas arrêté sur leurs paroles sur leurs critiques, Paul a secoué l’animal dans le feu.
Ne t’arrête pas sur les attaques de ta famille, de ton père, de ta mère, de tes frères et sœurs, des chrétiens qui t’entourent, des païens. Secoue leurs murmures dans le feu de l’Esprit de Dieu. Et focalise-toi sur celui qui sauve les hommes. Focalise-toi sur celui qui t’a appelé.
Tu te rends compte nous sommes 7 000 000 000 sur la terre mais toi Dieu te connait, il connaît ton nom, il t’appelle par ton nom, il te parle en songe. Dieu t’a choisi toi. C’est une grâce. C’est pour cela il veut se servir de toi pour amener le réveil.
Jacques et Jean vont voir le Seigneur, ils lui demandent une chose : « Fais nous asseoir l’un à ta gauche l’autre à ta droite ». Le Seigneur leur dit : « êtes-vous capables, prêts à boire la même coupe que moi ? ». Ils ont dit oui. Buvons sa coupe !
Tu peux avoir l’impression que les choses te tombent dessus de partout. Tu es criblé.
« Pierre, Pierre Satan vous a réclamés pour vous cribler comme du froment. Mais j’ai prié pour vous afin que votre foi ne défaille pas ».
Il n’a pas dit : « j’ai prié pour ne pas que tu sois criblé ainsi que les autres » mais « j’ai prié pour que tu tiennes ferme ».
Frère, il ne prie pas pour que tu sois épargné des attaques, non, il prie pour que tu tiennes ferme. Tu seras criblé de partout, gauche, droite, devant, derrière, en dessous, au-dessus mais ne t’inquiète pas si tu crains de Dieu que 1000 tombent à ton côté 10 000 à ta droite tu ne seras pas atteint.
Mon Dieu…
« Je te rendrai pour ce peuple comme une muraille de feu »
« Ils te feront la guerre »
C’est écrit ! il faut qu’on vous fasse la guerre, il faut qu’on te fasse la guerre, il faut qu’on te traite d’égaré, d’illuminé, de secte, de gourou… c’est normal il faut que les langues se lèvent sur youtube c’est normal. Il faut que les gens parlent de toi sur Facebook c’est normal.
Il faut qu’à l’école tes amis te rejettent, qu’on te dise que tu as vieilli, que tu ne vis plus. Au collège, au lycée partout… il faut qu’on te traite de tous les noms. « Tu ne vis plus, tu n’as pas de petit copain ».
Tu vas pleurer, tu vas souffrir mais saches que tu es en train de te préparer pour l’éternité. Tu as quelque chose qu’eux ils n’ont pas. Jésus, la sainteté. Tu as quelqu’un qu’ils n’ont pas : Jésus.
Tu as quelque chose : la vie de Dieu, la sainteté, la joie, la paix que tu as malgré les épreuves. Nous chrétiens nous sommes en paix. Malgré les attaques nous sommes en paix, nous dormons dans la paix, nous nous réveillons dans la paix, nous chantons dans les épreuves, nous prions dans les épreuves, nous bénissons Dieu dans les épreuves, nous adorons le Père dans les épreuves frères au nom de Jésus.
Nous n’allons pas voir des psychologues parce que dans l’adoration nous sommes guéris. L’huile de l’onction de l’Esprit vient sur toi et guérit ton âme.
Ne va pas tout le temps voir les pasteurs, arrête avec ça, arrêtez avec ça. Allez vers le Père, dites-lui : « Père, me voici, me voici dans le lieu secret. Tu connais mes problèmes, tu connais mes épreuves. Tu sais… ».





Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13